Dieudonné, Rires et Liberté d'Expression

Publié le par Yo.K

Il donnait 6 représentations sur Avignon de Sandrine, son nouveau spectacle. Avec mes horaires pourris d'agent de billeterie qui finit une fois sur deux à 23h30, il fallait que je m'organise...

Parrait qu'il se donne en spectacle dans un bus... Merde alors. Personne ne voudrait de lui à ce point là ?
En effet, face à la gare du centre d'Avignon, un grand bus noir est garé. Il s'appelle le Rosa Parks, et  j'apprécis le clin d'oeil.
J'ai toujours soutenu le personnage, ce jeudi soir à 22h00 je m'en vais saigner 25 € d'étudiant, pour aller voir ce qui se trame dans ce théâtre mobile. Deuxième fois que je le verrai sur scène...

Une quarantaine de personnes se tiennent assises dans un car, comme pour partir en colonie, attendant que le mini-rideau rouge à l'avant du bus se lève pour laisser apparaitre l'homme qui représente l'axe du mal à lui seul.
Des vieux, des jeunes, des noirs, des blancs, des beurs et des clims qui tournent à fond les ballons.
Il ouvre le rideau simplement, et se tiendra durant tout le spectacle au même endroit, à l'avant du bus, devant sont rideau rouge, à côté de quelques marguerites, parce que ça fait "spectacle gentil" qu'il dit.



J'ai ri. Peut-être moins que pour certains autres de ses spectacles, mais j'ai beaucoup ri.
Il suffisait d'être présent dans ce bus ce soir là pour comprendre le personnage.
Que faire baptiser son enfant par Jean-Marie Le Pen, c'était une grosse quenelle comme il dit.
Qu'avec la remise du prix de l'infranquatibilité et de l'intolérance au négationnisite Robert Faurisson, il les a quenellés grave (un extrait dans la vidéo plus bas).
Ses attentats comiques se sont au cours du temps dirigés à l'encontre des médias qui ne sont selon lui qu'attirés toujours plus par l'odeur de la merde. Il en joue, peut-être parfois à en perdre l'équilibre, mais il en joue, jusqu'à jouer dans un bus...
Mais plus que la cause des noirs, le refus du sionisme, l'abandon du territoire africain, la cause des femmes dans le monde, ou entre autres la christianisation et de la diabolisation de l'économie Etats-Unienne, tous ces thèmes que l'on voit trop rarement au centre de l'actualité occidentale... Il se bat par dessus tout pour la liberté d'expression, qu'il prônera encore et toujours.

Je vous le garantie, placez un antisémite ou un quelconque front-nationaliste dans ce bus ce soir là, je doute qu'il se fende la marboulette ne serait-ce qu'une seule fois...

Evidemment. Pourquoi essayer d'attaquer l'inataquable ? A en endosser la responsabilité d'être vu, par tout ceux qui n'ont que la vision des médias, comme le comique qui a perdu la tête et qui a sombré dans la démence de l'intolérance et du racisme ? Peut-être est-ce la seule façon de faire comprendre aux autres ?

Il y a alors peut être d'autres façons de démontrer l'existence des limites de la liberté d'expression dans notre paysage médiatique actuel, mais quoi qu'il en soit, Dieudonné est l'un des premiers français à l'avoir fait, et juste pour ça, je lui dois mon soutien, mes rires, et mon admiration.

Longue vie à Dieudonné. Poulaupe.


L'Association des Racistes Anonymes (extrait de son spectacle "Mes excuses")


La Quenelle de Robert Faurisson (extrait de son spectacle "Sandrine")





Publié dans posts d'hivers

Commenter cet article

AdH 15/12/2009 17:08


Je vais le voir ce soir, j'espère que ça vaut les 25€. Le dernier m'avait plutot déçu...


ugolin 01/09/2009 00:38

on m'a dit.tout simplement!!! bonne continuation j'aime bien s'que tu fait

Marvin l'pantin 24/07/2009 17:00

A défaut de vouloir faire le parasite le sketch de l'ARA c'est dans le spectacle "Mes Excuses" lool, sinon bien l'article, ça doit être marrant dans un bus encore plus intimiste que la Main D'or

Yo.K 24/07/2009 18:01


Oula houp en effet l'ami, rectification oblige :)