Stromae et son Hip-Hop Electro à la frite

Publié le par Yo.K

Ca fait un moment que j'me suis pas pris une bonne claque dans le néo-rap français...
Et en fait... ça va continuer parce qu'il se trouve qu'on parle ici de rap belgestromae promo
Tant pis.
Alors c'est vrai qu'en France, on associe  la Belgique
à plein d'autres choses qu'au rap,
comme les frites ou les essayages de boites à chaussures au lieu des chaussures. 
Mais bon, on est tout simplement raciste.
En même temps, avec James Deano, la rapologie de la Belgique...
Ben quoi ?! C'est vrai qu'les blancs savent pas danser. Bref.

Stromae
. Phonnetiquement [Staumaille], est aujourd'hui à classer
dans le Hip-Hop Electro.
Mais pas que, oh que non, pas que.
Le gars a commencé à poser avec son groupe Suspicion en 2005 et sortira son maxi solo deux ans plus tard.
Un rap plutôt frais et efficace, composé de lyrics et d'un flow bien fixés...
Un Mc galbé comme une allumette avec pourtant un bon charisme... 
Et le tout fonctionne : Ouate Ailse ?
En parallèle il est beatmaker, et pas pour rire, il sera signé en tant que compositeur chez Because Music et Kilomaitre, rien que,
pour des Kery James (glop) ou des Melissa M. (pas glop).
Il est aussi à l'origine des vidéos qui ont buzzé en Belgique :
"les leçons de Stromae", dans lesquelles il explique, avec un ton rigolo, chouette et hip-hop (si ça va ensemble) la production de plusieurs des facettes de son premier album, qui devrait paraître cette année.


 
"Promoson" et "(...)Buzz des Mains", son ancienne vibe...


Il est clair qu'il a pris une autre direction, du moins par rapport à ses premiers morceaux qu'on peut écouter sur la toile : un univers teinté d'electro et de deep house qui rappelel même la dance, bien produit (heureusement...) par le Mc lui-même, ayant déjà un bon bagage dans le beatmaking. Un flow plus lancinant, un trip plus, hm... "trashcool" ouais c'est bien ça "trashcool"... Et un ton donné à ses mélodies électro qui reste quand même plus sombre que son rap de départ.
Bon... Passer du pur Rap à la House... C'est peut-être plus pour l'or que pour l'art...
Un choix qui ne lui porte pas trop préjudice on dirait, puisqu'à l'heure à laquelle je vous parle, le Belge vient d'être signé chez Universal Music France et a donc de fortes chances maintenant de faire parler de lui au pays de Johnny, ce qui commence à être fait je pense, déjà qu'il est numéro 1 des ventes en Belgique à c'qui s'dit !

C'est surtout en m'interessant à ce qu'il avait fait avant que j'ai accroché avec sa musique en général, son travail et sa façon d'aborder son art avec plaisir.
Néanmoins, les deux premiers extraits de son premiers album, apportent une electro bien travaillée selon moi avec des univers originaux, une ode à la danse pour oublier ses déboires et l'autre à... ben... à n'importe quoi en fait.
Ce qui reste très original est qu'il est rare d'entendre de l'electro soigneusement accompagnée d'un texte bien écrit, et le Stromae s'en sort "à la biengue". Et faîtes gaffe, la mélodie vous squattera le crâne !
Et pour la bonne année, sa mixtape(ture) gratuite avec son Dj Psar, en téléchargement libre ci-dessous !
Attention, electrophobes s'abstenir !
C'est plus à écouter quand on roule vers le club, en buvant au volant, avec une aiguille coincée dans le bras (que de clichés... que de clichés...). Mais c'est du bon ! Attention aussi aux détracteurs : la mixture cache des bonnes phases hip-hop, et il en défonce plus d'un dans l'domaine ;)


Et pour finir, "Alors On Danse" et "Up Saw Liz", les 2 premiers extraits de son prochain album.



Sinon bientôt nouvelle robe pour le blog,
Soul Addict reprend mercredi prochain 21h on radio-recc.org
Et du son, car l'inspiration revient ;)
Ploum. 

 

Publié dans posts hip-hop & musics

Commenter cet article

Bagg's 10/08/2010 23:08



Moi j'l'avais un peu zappé pour cause d'effet flash gordon (cf mon com sur l'article de sexion d'assaut) et j'me suis dit un peu comme toi quand je m' y suis interessé il y a peu, le type est
artiste et gère plutôt bien sa sauce quand-même...



PataFix 08/03/2010 00:41


Perso je prefère ses anciens son